Le Pôle Mental
et les ondes EBF

Les profils biologiques complet nous permettent de comprendre leurs tempéraments propres qui n’est autre que la somme entre leurs motivations à aller vivre dans le monde et leurs blessures, ou immaturités face aux autres et leur environnement.

Les ondes EBF :

Les profils nous amènent à une compréhension complète et précise de l’individu nous permettant de faire un suivi sur-mesure optimal. L’outil phare de ce pôle est les ondes EBF (extrême basse fréquence) couplés à une séance d’auto-hypnose.

Les ondes EBF sont celles utilisées au quotidien par le cerveau. Chaque fréquence correspond à une activité particulière de l’encéphale ; le sommeil, le rêve, la vie méditative, l’activité, la peur, la joie, le stress, etc.

Après avoir déterminé la fréquence sur laquelle travailler, on va utiliser la puissance de l’imaginaire hypnotique.

Dans un premier temps, on va apprendre à fixer dans les aires pré-motrices, le « bon » geste ou le fonctionnement physiologique recherché.

Par exemple, si une personne n’arrive plus à sauter à cloche pied suite à une lésion du genou ou de la cheville pourtant rééduquée, on va utiliser la fréquence adéquate, puis patcher les points clés de l’articulation et des muscles la pilotant pour enfin la mettre en état d’auto hypnose et lui faire faire les gestes difficiles, pour qu’ils viennent s’imprimer comme étant acquis.

De suite, après la séance, la personne saute à cloche pied comme si elle avait toujours su faire.

Face à la réussite de la reprogrammation gestuelle, nous sommes descendus sur des fréquences plus basses correspondant à l’engramme des phobies. En utilisant des techniques similaires de visualisation et des zones de patchs adaptées, nous arrivons à la libération des peurs ataviques et des blessures profondément enfouies. Nous associons systématiquement la pose des patchs et la prise d’un macérat pour garder la stimulation pendant 3 semaines des acquis de la séance.

Nous revoyons le travail associé de l’activateur aux ondes EBF pour déverrouiller certains blocages dans le suivi, comme des troubles de la déglutition, des mouvements dentaires bloqués, etc…

Les pré-requis

Il faut donc avoir maîtriser les techniques des patchs, activateurs et des macérats dans les pôles corps et métaboliques pour bien intégrer les nouvelles approches de ce troisième pôle.

La pratique est là encore omniprésente, puisque la moitié des journées sont consacrées à la réalisation des différents protocoles. Si jamais, les protocoles n’étaient pas complétement maitrisés, l’élève est invité gratuitement à reprendre le cursus afin de compléter son apprentissage jusqu’à obtention de son accréditation.